Map & Fork Blog, Voyage et cuisine du monde – Viaggi e cucina del mondo

5 règles à connaitre pour faire du vélo aux Pays Bas

Quand on pense aux Pays Bas, on associe invariablement Amsterdam, la weed et les vélos. Après 6 mois au pays des tulipes et du Gouda, après nos premières expériences à vélo, qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il vente (qui l’eût cru?), un vol de vélo et j’en passe… On peut vous partager quelques règles de base pour profiter de votre séjour, découvrir le pays à bicycletteeeuuuh comme un vrai hollandais, et pas comme un touriste qui apprend à rouler.

  1. Un casque, pour quoi faire ?

Si chez nous il y a une volonté de rendre le casque obligatoire pour les cyclistes, aux Pays Bas ce n’est absolument pas le cas. Personne ne porte de casque, même pas les enfants qui apprennent à rouler. D’ailleurs, est-ce qu’ils apprennent  ou ils savent rouler dès la naissance ? On n’a jamais vu un enfant hollandais tomber. D’ailleurs le vélo en photo appartient sûrement à un fils d’expat.
Donc si vous mettez un casque, les gens vous montreront du doigt en ricanant. Bon d’accord, peut-être pas… mais vous ne passerez pas inaperçu.

  1. Qui a la priorité ?

Quand on commence à emprunter les pistes cyclables, on se rend vite compte qu’aux heures de pointe ce sont de vraies autoroutes. Et quand le feu est vert pour vous et que vous traversez la route, il y a aussi des cyclistes qui viennent de droite, ou de gauche. Donc on peut se demander qui a la priorité, qui doit s’arrêter. Eh ben on ne s’arrête pas. Tout se passe dans le regard : vous regardez où va la personne, elle voit où vous allez et chacun évite l’autre, en ralentissant un peu éventuellement mais sans jamais poser le pied à terre. Celui qui pose le pied à terre a perdu, et personne ne veut être un loser.

  1. Qui peut aller sur les pistes cyclables ?

Les vélos, évidemment mais pas que. Les scooters aussi vont sur les pistes cyclables, et eux non plus ne mettent pas de casque. D’ailleurs il vaut mieux éviter d’écouter de la musique avec des écouteurs, surtout avec le volume à fond pour être capable d’entendre si un scooter vient par derrière pour vous doubler.
Il y a aussi les « broomers », les sortes de chaises roulantes électriques qu’utilisent les personnes âgées aux Pays Bas. Ca ne va pas plus vite qu’un vélo mais ça prend de la place.
Même les voitures sans permis vont sur la piste cyclable. Ca a l’air dingue, mais si, et apparemment c’est normal.


Par contre, jamais, ô grand jamais les piétons ne doivent marcher sur la piste cyclable. La grand-mère qui marche sur le bord parce que le trottoir est verglacé passe encore, mais les autres se feront « klaxonner » par les cyclistes, ou même traiter de « f*** tourist ! » à Amsterdam.

  1. Peut-on s’arrêter sur une piste cyclable ?

    Ce n’est pas une interdiction officielle, bien sûr. Mais le hollandais à vélo est pressé quand il va au travail. Donc tout ce qui se met en travers de son chemin se fera copieusement engueuler en hollandais. (On ne vous dira pas combien d’insultes on connait déjà en néerlandais.)
    Si vous regardez votre téléphone ou sortez votre mouchoir au feu rouge, prenez garde à démarrer tout de suite au vert, sinon gare à vous !
    Idem pour les priorités : si vous vous arrêtez pour laisser passer quelqu’un, vous risquez de créer un carambolage en pleine heure de pointe car personne ne s’attend à ce que vous vous arrêtiez.

5. Y a-t-il un sens sur les pistes cyclables ?

Oui, généralement on roule sur la piste cyclable qui se trouve du côté droit de la route. Certaines sont à double-sens, il y a alors une ligne blanche au milieu. Mais dans tous les cas, on roule à droite, sauf pour doubler. Quand on est en groupe, on peut prendre de la place pour bavarder, mais il faut se ranger dès que l’on entend une sonnette de vélo.
D’ailleurs un « ding » signifie « attention j’arrive ! », « ding, ding » signifie « pousse-toi » et « ding, ding, ding » signifie « ça va pas la tête ! » pour rester poli.

Et voilà, vous savez tout ! A vos vélos !

Et si vous aimez...
Left-up-arrow Supportez nous avec
un simple j'aime.

Laisser un commentaire